Synthèse du marché de l’Affacturage en 2020

(Analyse des Chiffres 2020, source ASF)

L’affacturage est un marché mondial

Selon les estimations du réseau FCI (Factors Chain International) mais sans chiffres officiels, le marché chinois serait le premier marché mondial d’affacturage, dont le Chiffre d’affaires cédé en 2020 s’établirait à 2 726 milliards d’euros.

En seconde position, le marché de l’affacturage européen représente 1 786 milliards d’euros de créances commerciales achetées.

Avec en tête du classement des pays européens :

1) la France,

2) l’Allemagne,

3) la Grande Bretagne,

4) l’Italie,

5) l’Espagne.

Le marché français de l’Affacturage

L’affacturage est devenu le premier mode de financement court terme des entreprises

Depuis 2019, l’affacturage a surpassé le découvert et est donc passé en tête des principales sources de financement court terme des entreprises.

En 2020, il aura été cédé aux Factors, quelque 73 millions de créances pour un montant total de

323 milliards d’euros.

En France, le marché de l’affacturage est devenu un marché détenu par les leaders bancaires

En effet, 90% du volumes des créances commerciales sont achetées et financées par les 7 premiers Factors qui sont des filiales d’établissements bancaires :

Crédit-Mutuel- CIC -Factoring Solutions (qui détient Factofrance)

BPCE Factor

Crédit Agricole Leasing Factoring

BNPParibas Factor

La Banque Postale Leasing Factoring

Société Générale Factoring

ABN AMRO Commercial Finance

La liste n’est pas représentative du classement par parts de marchés des factors français.

En effet, ses informations ne sont plus communiquées officiellement depuis plusieurs années.

Elles n’apparaissent que sur les offres commerciales des Factors qui mettent en avant leur positionnement.

Caractéristiques de la clientèle des Factors français

En nombre de contrats d’Affacturage

En 2020, le nombre de contrats d’affacturage en cours chez les factors français était de 37 355 contrats ouverts au 31/12/2020, avec une répartition de 32544 contrats domestiques et 4811 contrats d’affacturage internationaux.

Au 31/12/2020, la répartition du nombre de contrats d’affacturage domestiques était :

                – pour 75% avec une gestion de la relance et du recouvrement assuré par le Factor et utilisé par les TPE et petites PME,

                – pour 18% avec une gestion déléguée au client (principalement des contrats à caractère confidentiels et non notifiés), utilisé par les grosses PME, ETI et Grandes Entreprises,

                – pour 7% avec des contrats en affacturage inversé, qui comprennent le nombre des contrats signés avec les fournisseurs du donneur d’ordre. Elle peut réunir tout type de taille de sociétés.

Au 31/12/2020, la répartition du nombre de contrats internationaux se répartissait :

                – pour 61% avec une gestion de la relance et du recouvrement assuré par le Factor vers des débiteurs étrangers, utilisé par les TPE et petites PME,

                – pour 39% avec la mise en place d’un contrat d’affacturage à une société non-résidente en France et quel que soit le pays où se situent le débiteur, utilisé par les grosses PME, ETI et Grandes Entreprises.

Les données de la partie internationale ne sont pas représentatives car la plupart des contrats domestique intègrent aussi des débiteurs étrangers.

L’analyse du fonds de commerce des factors français par rapport au nombre de contrats fait ressortir une répartition au 31/12/2020 :

                – d’environ 80% de clients TPE-petites PME,

                – d’environ 20% de clients grosses PME, ETI et Grandes Entreprises.

En Chiffres d’Affaires cédé aux Factors français

Malgré la crise sanitaire, le Chiffre d’affaires cédé aux Factors français a représenté en 2020, 323 milliards d’Euros de créances commerciales.

Dont 218 milliards d’Euros de créances commerciales domestiques et 104 milliards d’Euros de créances commerciales export (ou émises de l’étranger).

La partie domestique du chiffre d’affaires cédé aux factors français a représenté en 2020, 218 milliards d’Euros de créances commerciales.

Avec une répartition entre :

                – les programmes en gestions déléguées aux clients qui représentent 72% du CA cédé pour un montant de 156 milliards d’Euros,

                – les programmes avec la gestion du poste client par les Factors qui représentent 22% du CA cédé pour un montant de 156 milliards d’Euros,

                – les programmes d’affacturage inversés qui pèsent maintenant 6% du CA cédé pour un montant de 13 milliards d’Euros.

Ce qui met bien évidence le fort essor de l’affacturage auprès des Grandes Entreprises, des Entreprises de Tailles Intermédiaires et des Grosses PME.

La partie internationale du chiffre d’affaires cédé aux factors français a représenté en 2020, 104 milliards d’Euros de créances commerciales.

Avec une répartition entre :

                – les programmes concernant des sociétés non-résidentes et qui cèdent leurs créances à des Factors français, représentent 75% du CA cédé pour un montant de 78 milliards d’Euros. Ces clients sont principalement des filiales de groupe français à l’étranger et présentant une taille significative (Grandes Entreprises et ETI),

                – les programmes avec la gestion du poste client export par les Factors qui représentent 25% du CA cédé pour un montant de 26 milliards d’Euros, concerne surtout les PME qui ont besoin de faire relancer leurs clients exports.

Les Syndications entre Factors sont réalisées avec des programmes d’affacturage de montants importants pour répondre aux besoins des Grandes Entreprises et des Entreprises de Tailles Intermédiaires.

En règle générale, ils sont mis en place pour permettre à plusieurs banques faisant partie du pool bancaire, de bénéficier de la remise des flux de leurs grands clients.

Dans certains cas, ce sont les Factors qui imposent à leur client de syndiquer une opération avec d’autre Factors, afin de partager l’engagement de crédit et ainsi être moins exposer sur un même client.

Le Chiffre d’Affaires cédé en 2020 aux Factors et concernant des syndications était de 47 milliards et a concerné 466 programmes.

En volume, cela représente 15% du Chiffre d’Affaires total cédé en 2020 aux Factors.

Le montant moyen d’un programme est de 100 millions d’Euros.

Conclusion de la synthèse du marché de l’Affacturage 2020

Par ses chiffres, nous constatons que le marché de l’affacturage est constitué de toutes les tailles d’entreprises, de la plus petite (TPE) à la plus grande (entreprises cotées au CAC 40).

Ceci est dû en grande partie au développement des nouveaux outils de financements et de déconsolidations des créances commerciales proposés par les Factors.

Laisser un commentaire